Carte l'antarctique

retour vers la page "Valparaiso"

Carte de l'antartique
Carte du continent antarctique.

L' Antarctique a été découvert dès le 18ème siècle par les chasseurs de phoques, dont le seul resté à la postérité est Nathaniel B. Palmer, qui a donné son nom à une base et à un bateau océanographique américains.

Le premier à poser le pied sur la terre antarctique, en l'occurrence la péninsule, a été également un américain, John Davis, le 7 février 1821.<

Le premier hivernage n'aura lieu que près de 80 ans plus tard, en 1898, et bien involontairement, par le Belge Adrien de Gerlache et ses compagnons, à bord du Belgica. Son bateau, la Belgica, est partie de Buenos Aires le 1er décembre 1897 et est arrivé en vue des côtes Antarctique vers le 20 janvier 1898 , ils seront pris dans les glaces le 2 mars 1898 pour le premier hivernage en Antarctique, et le 02 mars 1899 , ils sortiront enfin des glaces.

La Terre Adélie a été découverte le 20 janvier 1840 par l'expédition de Dumont d'Urville. Une expédition aux antipodes avait été décidée par Louis-Philippe, en vue d'explorer les terres encore inconnues, et en particulier celles situées le plus au sud, et dont la rumeur de l'époque citait l'existence.

Après de nombreux mois de recherche, et à bout de patience, c'est enfin le 20 janvier 1840 que les explorateurs aperçoivent une terre à l'horizon, plein sud.

Cette terre, dont les Français prennent possession au nom du roi, sera baptisée par Dumont d'Urville TERRE ADÉLIE, en hommage à sa femme, Adèle..

Situation de l'Antarctique

Avec une superficie de 13,9 millions de kilomètres carrés, l’Antarctique est le continent situé au pôle Sud de la Terre. Totalement entouré par l'océan Austral, il est presque entièrement couvert de glace (contrairement à l'Arctique) et comprend les régions les plus froides de la planète. Il est très isolé par rapport aux autres continents (à 3 600 km de l'Afrique du Sud et 1 000 km de l'Amérique du Sud).

carte_situation_antarctique
Carte de la situation de l'Antarctique

L'Antarctique n'est pas peuplé, car le climat est trop rude, mais des scientifiques y habitent par roulement pour y faire des études et des expériences.

À qui appartient l’Antarctique

Certains pays revendiquent leur souveraineté sur des secteurs de l'Antarctique. Dès 1934, ce fut le cas de l'Australie, de la France, du Royaume-Uni, de la Norvège et de la Nouvelle-Zélande. En 1948-1949 les rejoignirent les États-Unis, l'Argentine, le Chili et l'URSS, puis l'Afrique du Sud, le Japon et la Belgique. Par le traité sur l'Antarctique de 1959, ces pays décidèrent d'unir leurs efforts pour l'exploration scientifique de cette partie du monde et y ont installé près de 70 stations expérimentales.

Traité sur l'Antarctique de 1989

À la suite du traité sur l'Antarctique signé en 1959 par douze États et suivi en 1991 par le protocole de Madrid, ce continent acquiert un statut particulier : les activités militaires y sont interdites ainsi que l'exploitation des ressources minérales sauf celles qui sont menées à des fins scientifiques. Les signataires accordent la priorité aux activités de recherche scientifique. Les expériences en cours sont effectuées par plus de 4 000 scientifiques de diverses nationalités et ayant des intérêts différents. Considéré comme une réserve naturelle, le continent est protégé par la Convention sur la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) et divers accords internationaux sur la protection de la biodiversité et sur la restriction du tourisme.

L'Antarctique

1.250.000 km2 de territoire antarctique chilien

A 990 km au sud de Punta Arenas, le territoire antarctique chilien couvre une surface de 1.250.000 km2. On y trouve les bases et le centre météorologique Presidente Frei ainsi que le principal centre d’habitations, Villa las Estrellas, qui accueillent au total jusqu’à 1200 chercheurs chiliens et membres de leurs familles. Le voyage se fait en avion depuis Punta Arenas ou en bateau-croisière depuis Ushuaia.

Les voyageurs y découvriront des paysages indescriptibles et une vie marine extraordinaire : baleines bleues, orques, éléphants de mer, foques de Weddell, diverses espèces de pingouins dont l’empereur et le papou, albatros petrel... Les trajets aériens sont soumis aux rudes conditions climatiques, il est donc préférables d’effectuer le voyage en bateau-croisière.

Photos de l'Antarctique

Manchots en Antarctique
Manchots en Antarctique

 

Phoques en Antarctique
Phoques en Antarctique

 

Baleine en Antarctique
Baleine en Antarctique

 

Glaces de l'Antarctique
Glaces de l'Antarctique

 

Naviguer en mer en Antarctique
Naviguation en mer en Antarctique

Iceberg en Antarctique
Iceberg en Antarctique

 

Pour voir un diaporama sur l'Antarctique : cliquer ci-dessous.
Diaporama AntarctiqueVoir le diaporama sur  l'Antarctique.

 

 

Différence entre l'Arctique et l'Antarctique

 La différence entre l'Arctique et l'Antarctique c'est tout simplement que dans l'Arctique, au pôle Nord, on est au milieu de l'eau, tandis qu'en Antarctique, au pôle Sud, on se trouve sur un continent, un continent qui évidemment est recouvert complètement par des millions de mètres cubes de glace.

Le nom Arctique vient d'un nom du grec ancien qui signifie ours. L'ours blanc ne vie qu'en Arctique.
En Antarctique on ne trouve que des manchots et pas des pingouins qui ne vivent qu'en Arctique et peuvent voler.

pingouin-manchot
Photo d'un manchot et d'un pingouin


L'Arctique est habité par les "inuit". L'Antarctique n'est pas habité, il n'y a que des chercheurs dans les bases scientifiques.
Les cultures locales et les peuples indigènes (Inuits, Lapons, Samoyèdes, etc.) se sont adaptés au froid et aux conditions extrêmes (végétation rare ou absente, nuit polaire, etc.).

 

Carte de l'Arctique

antarctique
Carte de la situation de l'Arctique
L'isotherme à 10 °C du mois de juillet (ligne rouge)
définit la limite de la région Arctique

retour vers la page "Valparaiso"




5989 iéme visite - depuis le 1 Avril 2016
Il y a 1 visiteur connecté au site.
html5 css3